Les traditions de Noël dans les communautés françaises

 

 

Dans chaque pays, les communautés de chaque région possèdent des particularités en ce qui concerne les fêtes et les réjouissances. Ce sont des coutumes ou des traditions qui ont été transmises des ascendants aux descendants. À ce jour de nombreuses régions en France, célèbre les fêtes de fin d’année différemment. En voici quelques-unes.

 

Les fêtes de fin d’année à Montbéliard

Les traditions et coutumes de cette communauté sont très assez particulières. En effet, le père Noël à la chance de se reposer ici, car sa remplaçante fait tout le boulot à sa place. La drôle de remplaçante qui joue son rôle est appelée la Tante Arie. Elle est souvent habillée en paysanne avec l’allure d’une bonne fée. Cette fée du folklore franc-comtois est perçue comme la grande protectrice du pays Montbéliard. Les vilains garnements n’ont droit qu’à des brindilles de balais qu’elle laisse devant leurs portes.

 

La coutume de Normandie

 Les enfants doivent prier pour que la souche leur offre des présents. Lorsque les enfants reviennent, ils étaient tous contents de trouver des confiseries et des épices qui ont été cachées dans la bûche. Les cendres sont récupérées et posées juste à côté. C’est l’ainée de la famille qui s’occupe du rituel. Après que la buche est complètement brulée et les enfants près de leurs confiseries, les réjouissances peuvent commencer. A ce jour, la communauté de Normandie est encore attaché à cette tradition.

 

La Sainte Nicolas à Lorraine 

Depuis plus de mille ans, la Saint-Nicolas est célébrée partout en Lorraine. C’est une tradition pendant laquelle le Saint Nicolas qui est le protecteur de Lorraine et de tous ces enfants distribue des friandises aux enfants les sages. Cette manifestation a lieu la nuit du 5 au 6 décembre. Ici, c’est le père Fouettard qui vient punir les plus vilains d’entre eux.